Prendre soin de soi devient quelque chose de primordiale chez de nombreuses personnes. On peut voir un réel écart se creuse entre les personnes qui suivent la masse et celles qui se démarquent. Vous faites certainement partie de ces personnes qui veulent améliorer leur vie et ne pas se laisser bercer par le chant des sirènes.

Si c’est le cas, je vous invite donc à suivre les 11 prochains commandements qui vont vous permette de prendre en main votre santé. Si vous mettez en pratique ce que vous allez apprendre ici, vous n’aurez qu’une envie, partager ces méthodes à votre entourage.

En 2009 on comptait 1,4 milliard de personnes en surpoids et en 2030 on estime à 3,3 milliards de personnes touchées. Voulez-vous contribuer à ces chiffres ou faire en sorte de vivre en bonne santé ?

Passons maintenant aux 11 commandements pour prendre soin de soi.

 

1. Les aliments raffinés, tu banniras…

Si vous voulez être en bonne santé, alors il va falloir passer par cette première étape. Eliminez nos cher « poisons blancs »:

  • la farine blanche
  • le riz blanc
  • le sucre raffiné
  • pâte et pain à base de farine blanche

Les aliments transformés industriellement comportent tout ce que notre organisme ne pas supporter et traiter. Il va donc stocker de mauvais aliments et donc toutes les toxines qu’ils contiennent. Le corps s’encrasse et s’intoxique.

Voici la liste à éviter :

  • additifs chimiques
  • colorants
  • pesticides
  • matières grasses trans
  • excès de sel, sucre et gras

Vous devez apprendre à lire les étiquettes des produits que vous consommez. Vous pouvez donc éliminer les produits qui contiennent des édulcorants (saccharine, aspartame, sirop industriel de glucose-fructose, polyols, etc…). Ces produits permettent d’ajouter un goût sucré et vous empoisonnent au passage.

 

2. Les excitants, tu limiteras…

Il existe une liste assez importante d’excitants:

  • le café
  • le thé à forte concentration en théine (thé noir fermenté)
  • chocolat
  • alcools
  • viande (rouge plus particulièrement)

Tous ces aliments surmènent votre appareil digestif, d’autant plus si vous les consommez en même temps. Je ne dis pas de vous séparer de tous ces aliments mais de faire attention à ne pas en consommer en excès et surtout de ne pas les combiner.

Mais il y a encore pire… Si vous mélangez ces aliments avec les aliments raffinés que nous venons de voir juste avant, vous allez créer une sorte de colle dans votre estomac, ce qui va entraver le processus de digestion.

 

3. Prendre soin de soi : un jour de repos tu prendra

Si vous avez navigué dans mes différents articles, vous aurez compris que mettre ses intestins au repos était primordial. Vous pouvais le faire de différentes façons, en pratiquant le jeûne total, le jeûne intermittent ou encore la monodiète. Ces pratiques peuvent être difficiles à mettre en place, si vous êtes dans la phase « débutant » ou que vous apprenez tout juste à bien manger.

Le but de ce cours repas est de faire un mini-jeûne ou une courte monodiète par semaine qui ne va durer qu’une journée pour mettre au repos votre système digestif. Si vous optez pour un jeûne, il vous suffit d’arrêter de manger pendant 24h. Si vous préférez la monodiète, alors je vous conseille de la choisir en fonction de la saison :

  • pommes ou raisons en automne
  • riz en hiver
  • melon ou pêche en été

Je vous conseille également de toujours commencer votre monodiète le soir, car si vous la commencez le matin vous risquez de craquer sur un dîner trop conséquent le soir suivant. Pratiquer ce type de routine va permettre la régénérescence de vos cellules sans la perturber.

 

4. Des écarts, tu t’autoriseras…

Mangez trop sainement n’est pas forcément bon pour la santé. Pourquoi ? Si nous habituons notre système à manger des choses uniquement saines et bonnes pour notre santé, notre appareil digestif aura adopté une « routine saine ».

J’ai essayé de manger sainement sur 1 mois entier. Je me suis donc interdit tous les aliments qui pouvaient être néfaste à ma santé. Au bout de ce mois, l’envie de faire un  écart me pris. J’ai donc craqué sur une pizza. Lorsque ma digestion commença, je me suis senti ballonné et j’avais mal au ventre. Mon estomac et mes intestins venaient d’être choqués par cette nourriture grasse et pleine de mauvaises choses. Il est donc important de se faire plaisir au moins une fois par semaine.

Vous devez respecter la loi de Pareto : 80/20. Les 80% du temps, vous mangez sainement et pendant les autres 20%, vous vous faites plaisir avec des aliments un peu plus riches et moins diététiques.

N’oubliez pas une règle. Manger doit être un plaisir quotidien. Si vous vous sentez frustré à la fin de chaque repas, vous devez modifier quelque chose.

 

La myrtille est un superaliment

 

5. Les super-aliments, tu adopteras…

La nourriture est de plus en plus appauvrie à cause de tous les traitements que les terre subissent. Pour avoir un son quota de vitamines et minéraux quotidiens, il faudrait doubler, voire tripler la consommation de certains produits. Il existe donc des super-aliments qui permettent de prendre soin de soi en nous apportant une bonne qualité nutritionnelle

L’eau, un élément indispensable à notre santé

Pour l’eau, mieux vaut choisir des eaux pures, peu minéralisées et variées pour en boire chaque jour 1.5 litres. Vous connaissez le dicton qui dit « vivez d’amour et d’eau fraîche » ? Ce n’est pas totalement faux car sans eau on ne pourrait pas survivre plus de 3 jours alors que pour la nourriture, nous pouvons tenir jusqu’à 30 jours. Il y a bien évidemment des facteurs qui viennent entraver ces règles. Nous n’avons pas tous les mêmes besoins, ni les mêmes conditions. Mais retenez que vous avez besoin d’une eau de qualité.

 

Les légumes lactofermentés

Les légumes lacto-fermentés sont excellents pour la santé. Ils permettent de nourrir les bactéries intestinales. Ces bactéries sont essentielles au bon fonctionnement de notre digestion, à l’assimilation des nutriments, ainsi qu’à notre immunité. Les légumes fermentés sont très simples à préparer. Il vous suffit de 3 choses :

  • de l’eau
  • du sel
  • un bocal hermétique

La choucroute est un excellent exemple de légume lacto-fermenté.

 

Le jus d’herbe de blé

Le jus d’herbe de blé est un puissant allié pour prendre soin de soi. C’est un puissant détoxifiant sanguin et un excellent dynamisant. Ce complément alimentaire contient tous les minéraux essentiels à notre organisme. Il contribue également au bon fonctionnement de notre système intestinal, grâce à concentration en enzymes, précieuses ressources pour alimenter le microbiote intestinal.

Vous pouvez prendre 1 à 2 cuillères à café par jour, diluées dans un verre d’eau ou un jus de légumes, une vingtaines de minutes avant le repas. Personnellement, je préfère le consommer dans un jus de légume, car le goût n’est pas ce qu’il y a de plus attirant.

 

Les légumineuses germées, booster de santé

Les légumineuses germées sont des trésors de vitamines. La plupart des légumineuses ont pour la plupart des effets acidifiants pour l’organisme. La germination a comme bénéfice d’alcaliniser ces protéines végétales. Dotée d’une fabrication d’enzymes importantes, la digestion en est plus que facilitée. Elles ont aussi la particularité d’être bourrées d’acides aminés, essentiel pour décomposer les protéines.

 

Le pollen frais

Le pollen est un superaliment souvent consommé à l’entrée de l’hiver afin de renforcer les défenses immunitaires. Il contient beaucoup de protéines et également tous les acides aminés essentielsVous pouvez le consommer dans votre yaourt ou vos jus. Vous pouvez le prendre toutes, l’année et ne pas forcément attendre le début de l’hiver, car il contient également de nombreux antioxydants.

 

6. Manger tôt et léger, tu feras…

Si vous êtes du genre à vous lever vers 10h ou 12h pour les plus téméraires, vous allez devoir changer ses habitudes. Prendre soin de soi, c’est également respecter la fréquence de ses repas. Entre le dîner et le petit déjeuner, il doit s’écouler au minimum 12h. Alors pourquoi se lever plus tôt si vous devez attendre 12 h ? Tout simplement car si vous vous levez et mangez directement, vous aller agresser votre appareil digestif après une bonne période de jeûne. Pour mon cas, je ne respectais pas du tout ce principe et je me retrouver à avoir mal au ventre après tous mes petits déjeuners. Ce n’est peut-être pas encore le cas pour vous, mais si vous ne respectez pas cela dès maintenant, vous risquez d’avoir quelques soucis de « toilettes » dans les années à venir…

Je vous conseille de vous lever et de boire un bol d’eau chaude afin de vous réhydrater et ne pas entamer de digestion. Vous pouvez aller plus loin dans le processus de jeûne, en pratiquant le jeûne intermittent et de ne manger que seulement 16 h après votre dernier repas. Il existe de nombreux bénéfices dans cette pratique.

 

7. Ton estomac, tu ne satureras pas…

Repensez à la façon dont vous mangez ? Est-ce que vous le fait machinalement ou alors parce que votre corps le réclame ? Vous devez identifier votre façon de manger. La plupart des gens mangent mécaniquement. Cela me rappelle ce proverbe :  » Il ne faut pas vivre pour manger, mais manger pour vivre ». Lorsque vous mangez vous avez tendance à consommer toujours plus de nourriture qu’il n’en faudrait. D’ailleurs si vous remarquez le fameux « coup de barre » à la fin de chaque repas, c’est le bon signe pour commencer à restructurer votre assiette.

Les Français ont un point d’honneur à ce niveau. Nous sommes les plus lents pour manger et tant mieux ! Les repas sont représentés comme des moments conviviaux et non pas comme des buffets à volonté où tout est permis. Si vous mangez seul, prenez ce temps de repas comme un moment de réflexion.

 

8. Une activité physique tu adopteras…

Cela va de soi, je ne vais pas vous démontrer que le sport est indispensable pour prendre soin de soi. Je ne vous parle pas de faire des marathons tous les jours, mais ne serais-ce que de marcher 20 minutes par jour est bénéfique pour votre santé. Voici quelques avantages de l’activité physique :

  • soulage la dépression
  • élimine la fatigue mentale
  • rend positif (qui a déjà eu envie de tuer quelqu’un en sortant d’une bonne séance de sport ?)
  • maintient le contrôle du poids
  • réduit les cancers, l’Alzheimer, les maladies cardiaques, etc…
  • réduit les douleurs lombaires
  • et bien d’autres…

A consommer sans modération !

 

9. Manger cru tu prioriseras…

Si vous avez l’habitude de consommer des légumes cuits ou ne pas en consommer du tout, alors il va falloir changer vos habitudes. Manger crut ses aliments à différents bénéfices :

  • cela libère les enzymes pour préparer la digestion
  • vous gagnez du temps sur la préparation de vos repas
  • vous conservez plus les vitamines et minéraux

Pour les fruits, je vous déconseille de les placer en fin de repas car ils entraveront la digestion. Il y a seulement des fruits qui font exception à la règle : L’ananas et la papaye, qui facilite la digestion. Si vous souhaitez manger des fruits manger les plutôt entre vos repas, en guise de collation.

 

10. Bien cuire tes aliments, tu apprendras…

Si vous n’êtes pas d’accord avec le chapitre précédent et que vous voulez continuer à manger cuit ou alors que l’hiver vous ne voulez pas manger froid, il va falloir apprendre à bien cuire des aliments. Une cuisson contrôlée va vous permettre de ne pas détériorer les vitamines et minéraux mais aussi, de vous aider à mieux digérer.

Chaque aliment possède des enzymes. Si vous les cuisez au-delà de 42°C vous détériorez ces enzymes et lors de la digestion vous devrez solliciter celle de votre corps. Si vous épuisez votre capital enzymatique, vous allez supporter de moins en moins certains type d’aliments au cours du temps.

Les vitamines et minéraux sont dits « essentiels » pour l’organisme quand il ne peut pas les fabriquer lui-même. Or il faut en conserver un maximum car ils travaillent avec les enzymes et mènent des actions antioxydantes et hormonales.

 

11. Ton bonheur tu cultiveras

Nous en venons à la dernière étape qui consiste à cultiver son bonheur. Nous avons basé le fait de prendre soin de soi sur l’alimentation, car croyez-moi, c’est ce qui fera 70% de votre bien-être. Maintenant il y a une partie qui passe également par l’environnement et la pensée. Le monde actuel nous provoque du stress car nous sommes de plus en plus surmenés et en compétition avec les autres. Il faut apprendre à se déconnecter de temps à autre des réseaux sociaux, de votre téléphone, des personnes qui vous entourent et penser à prendre du recul pendant une journée. Cela permettra de mieux vous reconnecter à vous-même et de cultiver des pensées positives et par conséquent votre bonheur.

 

 

Conclusion

Vous savez maintenant comment prendre soin de vous avec ces 11 commandements. Si vous les respectez, vous noterez une nette amélioration de votre bien-être. Changer ses habitudes va vous demander du courage et pourquoi vous faire accompagner par d’autres personnes pour vous motiver. Ce que vous devez retenir c’est qu’une alimentation saine va vraiment vous aider à prendre soi de vous, à l’intérieur de votre corps, comme à l’extérieur. Il ne vous reste plus qu’à l’appliquer maintenant.